Refuge SPA de Toulouse Protection des animaux

Vols d’animaux

Que faire pour les éviter ?

Suite à l'article « Chiens et chats : le grand trafic » paru dans la Dépêche du Midi le samedi 9 octobre 2010, la Société Protectrice des Animaux de Toulouse se permet de vous faire parvenir cette lettre afin de vous mettre en garde contre la recrudescence de vols de chiens et de chats en région Midi-Pyrénées.

En effet, depuis plusieurs mois, des centaines de propriétaires d'animaux déplorent la disparition soudaine de leurs chiens et chats en Midi-Pyrénées.

Les animaux de pure race sont évidemment touchés, mais pas seulement !
Les chiens dits croisés et les chats de gouttières sont également volés. Les chiens de chasse sont très recherchés : ils sont envoyés à destination de l'Espagne, de l'Italie et même des pays de l'Est où ils sont loués pour la chasse. Mais lorsque la période de la chasse est terminée, que deviennent-ils ?

Plusieurs pistes sont évoquées par les associations de protection animale :

  • le trafic de fourrures ; les peaux de chats pouvant servir par exemple pour les cols de manteaux.
  • l'approvisionnement des laboratoires en chiens et chats ; il y a un manque de transparence important sur la provenance des animaux de labo
  • la reproduction ; les chiens de chasse ont une valeur marchande importante
  • les combats de chiens et les paris
  • la demande de rançon facile auprès des propriétaires d'animaux volés, mais qui après avoir payé parfois plusieurs milliers d'euros ne revoient jamais leurs animaux !

Rappelez-vous que le trafic d'animaux est le troisième trafic mondial après la drogue et les armes.

C'est afin d'éviter l'augmentation de ce fléau que la S.P.A de Toulouse met en garde les propriétaires d'animaux de compagnie : ne laissez JAMAIS votre animal seul, sans surveillance (aussi brève soit-elle) dans votre jardin, votre voiture ou attaché devant un magasin lors de vos courses. Ces vols d'animaux sont très probablement perpétrés par des bandes extrêmement bien organisées et actives !
Certaines personnes, sous prétexte qu'elles cherchent du travail (voir article de la Dépêche) viennent frapper à votre porte et font ainsi du « repérage »avant de venir, plus tard, voler votre animal.

Si, malheureusement, vous veniez à être victime du vol de votre animal de compagnie, insistez auprès des forces de l'ordre (gendarmerie, commissariat) pour pouvoir déposer plainte pour vol ou au moins une main-courante et prévenez le plus rapidement possible :

  • l'association de Victimes de Vols d'Animaux de Compagnie (VVAC) 06.16.28.57.06
  • la cellule anti-trafic de la S.P.A basée à Vichy 04.70.96.23.06
  • la S.P.A de Toulouse 05.61.47.60.00

Aidez-nous !

Nos anciens pensionnaires

Notre Hugo

21 octobre 2018

Bonjour! Voilà déjà 1 mois que nous avons adopté notre loulou Hugo. Il s'est très vite adapté, il a très vite compris qu'il allait avoir une vie de pacha! Il est adorable, obéissant, ne fais jamais de bêtises et adore les câlins. Il va se dégourdir les pattes en pleine nature matin, midi et soir. A la maison il adore s'allonger dans le jardin au soleil. Il s'est aussi fait des copains à côté de chez nous. Hugo fait désormais partie intégrante de notre famille! Nous avons eu un véritable coup de coeur pour ce loulou de 8 ans, plein d'énergie ! Et nous ne regrettons rien. Nous remercions les bénévoles de la SPA de donner de leur temps pour tous ces animaux qui ont tant besoin de trouver un foyer aimant, et qui se sont occupé de Hugo avant notre rencontre. A bientôt !


7ème bougie

18 octobre 2018

Dimanche, nous fêterons le 7ème anniversaire d'Indiana à nos côtés. Toujours autant de bonheur à lui faire partager notre quotidien ; une véritable peluche qui adore qu'on la brosse et qu'on la gratouille.... Un amour de chat en quelque sorte. 7 ans de pur bonheur alors qu'il en soit encore ainsi longtemps.

Toutes les nouvelles

Les conditions d’adoption

Vous souhaitez savoir comment adopter un animal de notre refuge ? Vous vous posez des questions d’ordre pratique ? Nous avons toutes les réponses à vos questions.

En savoir plus